Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kevin : colo foot

Kevin, pour une colo de foot

Rechercher Sur Le Blog

Toute l'info des colonies de vacances

La première colonie de vacances a vu le jour en 1876 !
Depuis, plus d'1 million de jeunes partent chaque année en centres de vacances !



Ce blog vous informe :

- Découvrez l'histoire des premières colonies de vacances
- La colo d'aujourd'hui 
   les chiffres des colos,
   les
normes d'encadrement,
   le rôle du
ministère de la jeunesse,
   les
organisateurs de vacances pour enfants
- Les réponses aux
questions les plus fréquentes sur les centres de vacances
- Des
articles et études à propos des camps de vacances


Ce site vous guide :

- Consulez le guide complet qui vous permettra de mener à bien la recherche d'un séjour enfant.
Ce site vous indique comment choisir 
:
l’organisateur, l’hébergementla période vacances, la destination, la durée du séjour, la tranche d’âge, le transport, le prix,
le type de séjour.

... autant de critères à prendre en compte pour choisir la meilleure colo !

Jess à la ferme

Jess a la colo ferme

1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 10:37

Les parents qui ont déjà fait partir leurs enfants ont certes une image positive des colonies mais ils sont plus critiques que les deux groupes précédents sur la manière dont elles contribuent à favoriser l’apprentissage de la solidarité et l’acquisition de l’autonomie.
Ils se distinguent surtout par des attentes plus fortes sur l’ensemble des caractéristiques proposées et plus particulièrement sur l’opportunité pour leurs enfants de se faire des copains de leur âge. Cet intérêt pour les relations amicales que l’on peut attribuer aux parents mais également aux enfants est associé à une attention particulière pour le projet éducatif. Ils sont en effet très demandeurs d’information sur ce projet. 

Par ailleurs, ils citent plus souvent les comités d’entreprises parmi les organisateurs possibles (39% d’entre eux), on peut alors penser que leurs enfants sont partis dans ce cadre.
Souvent Franciliens ou habitants de l’agglomération parisienne (pour 19% et 15 % d’entre eux vs 13 et 11% en moyenne), ils ont arrêté leurs études au niveau du baccalauréat (22% vs 18 %), plus fréquemment encore pour les mères (29% vs 21%). Celles-ci sont plus souvent inactives (14% vs 9% en moyenne) et les foyers monoparentaux sont également plus nombreux (20% vs 16%). Si pour ces derniers, les colonies semblent constituer un mode de garde pour les vacances, elles ne le sont pas pour les mères au foyer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires