Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kevin : colo foot

Kevin, pour une colo de foot

Rechercher Sur Le Blog

Toute l'info des colonies de vacances

La première colonie de vacances a vu le jour en 1876 !
Depuis, plus d'1 million de jeunes partent chaque année en centres de vacances !



Ce blog vous informe :

- Découvrez l'histoire des premières colonies de vacances
- La colo d'aujourd'hui 
   les chiffres des colos,
   les
normes d'encadrement,
   le rôle du
ministère de la jeunesse,
   les
organisateurs de vacances pour enfants
- Les réponses aux
questions les plus fréquentes sur les centres de vacances
- Des
articles et études à propos des camps de vacances


Ce site vous guide :

- Consulez le guide complet qui vous permettra de mener à bien la recherche d'un séjour enfant.
Ce site vous indique comment choisir 
:
l’organisateur, l’hébergementla période vacances, la destination, la durée du séjour, la tranche d’âge, le transport, le prix,
le type de séjour.

... autant de critères à prendre en compte pour choisir la meilleure colo !

Jess à la ferme

Jess a la colo ferme

1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 10:30

Les résultats de l'enquête de l'OVELJ sur la perception et les attentes des parents d’enfants de 11 à 18 ans à l’égard des centres de vacances mettent en évidence certains de leurs atouts et faiblesses et conduisent à formuler des propositions visant à favoriser le développement de leur fréquentation.

S’interroger sur l’usage du terme « colonies de vacances » 
Au vu des résultats de la phase exploratoire mais également de l’enquête par questionnaire, on peut se demander si la dénomination « colonies de vacances » ne mériterait pas d’être réhabilitée, notamment auprès des parents. Ancrée dans l’histoire et dans les représentations, les « colos » renvoient une image positive et bénéficient d’attentes fortes de la part des parents, l’enquête le montre. 
Toutefois, et c’est sans doute également lié à ce passé, cette image souffre d’une forte identification à une vie collective rigide et uniforme qui ne répond pas à certains de leurs souhaits. Quel que soit le terme choisi, il s’avère essentiel de valoriser l’existence d’espaces et de temps individualisés, indispensables pour les parents au respect de l’intimité et au développement de la personnalité des enfants. 

Expliciter leur rôle éducatif 
Cette enquête souligne également la nécessité de recentrer l’image des colonies de vacances sur leurs dimensions éducatives, et plus particulièrement sur les valeurs qui orientent les projets pédagogiques. 
Par ailleurs, il apparaît important de montrer que la socialisation qui est perçue comme l’apport essentiel de ces séjours, participe au développement de la personnalité des enfants. Relier ces deux dimensions éducatives permettrait de dépasser l’opposition entre l’intérêt des parents pour le rôle éducatif de la vie collective et leur souhait de voir la liberté et les besoins individuels préservés. Dans la même perspective, expliquer l’importance éducative de la relation aux « copains » mettrait l’accent sur les rapports entre individus et contribuerait à donner de cette collectivité une image moins uniforme. De plus, ces relations qui constituent un attrait majeur des « colos » pour les enfants, répondraient alors également aux attentes des parents. 

Favoriser la relation aux parents 
Communiquer avec les parents avant le départ et pendant le séjour permettrait à la fois de les rassurer pour qu’ils puissent envisager plus sereinement la séparation, et en même temps de les associer au projet éducatif comme ils le souhaitent. 

Les informer 
Les colonies de vacances souffrent d’un déficit d’information qui alimente certaines de leurs inquiétudes, contribue à renforcer une image surannée qui ne répond pas à certaines de leurs attentes et surtout freine l’accès aux séjours eux-mêmes. Il y a lieu de diffuser des informations précises sur les organisateurs (qui sont-ils? où peut-on les contacter?), de leur projet éducatif ainsi que sur la réglementation et de la formation des équipes. 

Développer des politiques d’aide au départ 
Informer, communiquer avec les parents, valoriser les dimensions éducatives des colonies permettrait de créer un contexte favorable au développement de leur fréquentation. Mais le seul frein véritablement prégnant du point de vue des parents eux-mêmes est le coût des séjours. 
Mettre en place des politiques d’aide constitue donc la condition sine qua non au départ en colo d’un plus grand nombre d’enfants, départ nous l’avons montré, souhaité par la majorité des parents. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ariane 13/01/2008 11:11

bonjourje m'intéresse d'assez près à votre blog car je suis en train de faire une étude sur les difficultés des colonies de vacances.pouvez vous m'éclairer sur l'"OVELJ" ? je n'ai trouvé aucune trace sur internet de cette organisation...merci