Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Kevin : colo foot

Kevin, pour une colo de foot

Rechercher Sur Le Blog

Toute l'info des colonies de vacances

La première colonie de vacances a vu le jour en 1876 !
Depuis, plus d'1 million de jeunes partent chaque année en centres de vacances !



Ce blog vous informe :

- Découvrez l'histoire des premières colonies de vacances
- La colo d'aujourd'hui 
   les chiffres des colos,
   les
normes d'encadrement,
   le rôle du
ministère de la jeunesse,
   les
organisateurs de vacances pour enfants
- Les réponses aux
questions les plus fréquentes sur les centres de vacances
- Des
articles et études à propos des camps de vacances


Ce site vous guide :

- Consulez le guide complet qui vous permettra de mener à bien la recherche d'un séjour enfant.
Ce site vous indique comment choisir 
:
l’organisateur, l’hébergementla période vacances, la destination, la durée du séjour, la tranche d’âge, le transport, le prix,
le type de séjour.

... autant de critères à prendre en compte pour choisir la meilleure colo !

Jess à la ferme

Jess a la colo ferme

16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 19:25
Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 13:38

Voici un panel de coupures de presse qui traite des centres de vacances et des colos, en dehors des faits divers (affaire sur un séjour en particulier...), pour l'été 2013

 

 

Juillet 2013 :

- ecolesprimaires.fr, 09/08/2013 : les colonies de vacances ne séduisent plus

- le monde, 10/07/2013 : trop chères, les colonies de vacances sont désertées

- nouvel obs, 19/07/2013 : pas besoin de multiplier les activités...

 

 

 

 

< Retour : menu des études sur les colonies de vacances et CVL

Repost 0
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 21:33

Les colos à la mode pour cet été

A en juger les grands organismes et portails, l'année 2013, et plus particulièrement les séjours de cet été, est sous le signe de grandes tendances. Dans les sports, les canins (cani-rando, cani-vtt etc...) se multiplient dans les "originaux", et les sports mécaniques et tenis ont le vent en poupe. Dans les thématiques, la cuisine a l'air de s'annoncer très fort, tandis que les "c'est pas sorcier" imitent l'arrêt de l'émission...

Les plus grands changements semblent toutefois se passer à l'étranger : les destinations lointaines perdent du terrain, probablement à cause des tarifs qui s'envolent notament à cause de l'aérien. On se recentre donc sur les séjours ados proches, espagne, angletterre...

 

 

La réglementation 2013

Dans le monde des colonies de vacances, 2013 marque quelques changements de réglementation. Le plus important, depuis l'automne dernier concerne le CEE : le contrat de prédilections pour les anims de colos. Cet été sera la première grande saison où  les "nouvelles heures de compensations" devront être appliquées. Les différents organismes auront eu les petites vacances pous s'y préparer !

 

 

Télé et cinéma... pour l'ambiance des colos

La série Vive la colo! a diffusé sa 2eme saison sur TF1 et autres chaines TNT du groupe. Pour le moment, la saison 3 ne semble pas d'actualité...

 

 

Bilan de l'été

Les premiers bilans de la saison apparaissent, et à en croire la majorité des bruits, l'été a été difficile. Des parents encore un peu plus exigents (comment leur reprocher ?), des enfants moins nombreux, et des organismes qui peinent à remplir leur séjour. Crise aidant, difficile de payer plusieurs semaines de colos à ses enfants, et pas questions de passer sur la sécurité... ou même le minimum de confort ou les promesses catalogues. En attendant l'éventuel rapport du ministère, le secteur semble une année de plus en contraction de quelques pourcents, mettant en péril bon nombre d'associations qui ne parviennent plus toujours à boucler leur budget.

Quelques organismes un peu douteux continuent de voir le jour, essayant de prendre une part du marché avec des positionnements incertains. L'été a eu aussi son lot d'incidents et accidents, mais statistiquement, a priori un peu comme chaque année... en attendant les rapports officiels encore une fois!

(si vous voulez ajouter des exemples précis, postez en commentaire!)

 

 

 

< Retour : menu des études sur les colonies de vacances et CVL

Repost 0
11 janvier 2006 3 11 /01 /janvier /2006 20:59


Introdution à l'étude de l'OVLEJ
- La baisse de la fréquentation : des hypothèses mais peu de données récentes
- Interroger des parents d'enfants de 11 à 18 ans
- Méthode de l'enquête
- Les "centres de vacances" ou les "colos"
- Ce qu'évoque le terme "centres de vacances"
- Ce qu'évoque le terme "colonies de vacances"
- Pour comprendre l'attitude des parents

Chapitre 1 : Les colonies de vacances, une image positive
- Découvrir en s'amusant
- Une organisation interrogée
- La confiance dans l'encadrement

Chapitre 2 : Des attentes fortes
- Des attentes éducatives, centrées sur la transmission de valeurs
- Les relations aux autres
- Des activités diversifiées
- Se construire
- Quitter ses parents
- En bref
- Respecter les rythmes individuels
- Proposer des espaces individualisés
- En bref

Chapitre 3 : De l'image aux attentes
- Un décalage pour les plus sensibles au développement de la personalité
- Une organisation critiquée
- En bref

Chapitre 4 : Un accès à l'information difficile
- Une faible visibilité du secteur associatif

Chapitre 5 : Etre informé et rassuré

Chapitre 6 : Des freins extérieurs aux colonies de vacances
- C'est l'enfant qui ne veut pas partir
- Le coût trop élevé des séjours
- La question de la sécurité en centres de vacances
- Craintes des enfants ou des parents?
- En bref

Chapitre 7 : La majorité des parents favorables aux colonies de vacances
- En bref
1) Pourquoi est-on favorable aux colonies ?
- Un intérêt général freiné par l'obstacle financier
- Une sensibilité pour la socialisation et le besoin d'être rassuré
- Des attentes fortes pour les parents et les enfants
2) Qui est défavorable aux colonies?
- Un faible intérêt éducatif pour les catégories sociales défavorisées
- L'hostilité des catégories sociales défavorisées
- En bref

Conclusion
La nécessaire réhabilitation des colonies de vacances


Pour accéder directement à un article, cliquez sur son titre.
Pour lire l'article suivant, cliquez sur les numéros de pages.

 


< Retour : menu des études sur les colonies de vacances et CVL

Repost 0
10 janvier 2006 2 10 /01 /janvier /2006 15:50

Depuis sa mise en place en 2000, les travaux de l’Observatoire des Vacances et des Loisirs des Enfants et des Jeunes ont porté à plusieurs reprises sur la fréquentation des centres de vacances, que ce soit pour analyser son évolution, réaliser une enquête sur les aides au départ ou étudier l’activité des organisateurs des réseaux de ses membres fondateurs (JPA, UFCV et UNAT).
Si les plus importants d’entre eux ont vu la fréquentation de leurs séjours augmenter pendant plusieurs années, celle-ci s’est stabilisée depuis deux ans et celle de l’ensemble du secteur continue à se réduire. Selon les chiffres du Ministère, le nombre de mineurs accueillis a diminué de 23 % entre 1995 et 2002 et le nombre de nuitées de 31 %. 

Comment expliquer cette tendance générale et surtout comment l’enrayer ? Outre la question du coût des séjours pour les familles et des aides à leur financement, on invoque souvent le peu d’intérêt qu’accorderaient les parents aujourd’hui à ces vacances collectives. Qu’en est-il véritablement ? 
Pour le savoir, l’Observatoire a interrogé un échantillon représentatif de parents d’enfants de 11 à 18 ans. 

Nous vous proposons de découvrir cette étude intitulée "Centre de vacances, colonies de vacances... Perception et attentes des parents", dont le rapport a été publié en avril 2005.

Nous vous proposons de découvrir cette étude intitulée "Centre de vacances, colonies de vacances... Perception et attentes des parents", dont le rapport a été publié en avril 2005.

Repost 0
9 janvier 2006 1 09 /01 /janvier /2006 10:07

Plusieurs enquêtes se sont intéressées ces dernières années à l’attitude et aux pratiques des parents concernant les vacances et les loisirs de leurs enfants (CSA/Francas 2000, Crédoc 2000 et 2001, Irédu 2000). Certaines d’entre elles ont montré le rôle déterminant de la dimension économique dans la fréquentation des centres de vacances (Ovlej 2002, Irédu et Crédoc 2000, Temps Jeunes 1999) mais les études portant sur le rapport des familles à ces séjours sont rares et plus anciennes (CEC 1992, Sygnum 1992, SOFRES 1985). 

Diverses hypothèses sont alors avancées pour tenter d’expliquer la baisse de la fréquentation des séjours collectifs.

On invoque souvent une inadéquation entre l’offre de séjours et les demandes et besoins des familles. Pourtant, le taux de satisfaction des usagers s’avère très important.
On allègue également une attitude consumériste des parents, qui seraient avant tout demandeurs d’activités pour leurs enfants et se montreraient peu concernés par les objectifs éducatifs des organisateurs. Or, 95 % des parents interrogés par le CSA en 2000 considèrent que les loisirs ont une place importante dans l’éducation des enfants. Plus généralement, le temps libre serait devenu porteur d’enjeux éducatifs (Gasparini 1990, Pronovost 1990, Sue 1994, Viard 2002).

Est-ce alors l’image des centres de vacances qui ne correspondrait pas (ou plus) aux modèles des parents en matière de vacances et de loisirs pour leurs enfants ? Cette image aurait-elle souffert d’un déficit d’information déjà souligné (Temps Jeunes 1999) ou de la médiatisation d’accidents ou de procès concernant l’intégrité et la sécurité d’enfants ? 

Comprendre quelle perception les parents ont aujourd’hui des centres de vacances et ce qu’ils en attendent est donc apparu central pour identifier les freins au départ et les leviers possibles. C’est dans cet objectif que l’Observatoire a conduit l’étude présentée ici. 

Repost 0
8 janvier 2006 7 08 /01 /janvier /2006 11:00

Afin de dépasser les hypothèses ou idées préconçues, l’enquête a été construite à partir des éléments recueillis au cours d’une phase préalable d’entretiens. C’est à partir des résultats de ces entretiens, de ce que les personnes interviewées ont déclaré, de la manière dont elles le formulaient que le questionnaire a été construit. 

Cette méthodologie, articulant démarche qualitative et quantitative, permet de garantir la pertinence d’un questionnaire qui ne soit pas seulement le reflet des présupposés de l’enquêteur ou du commanditaire. 
Première étape de cette démarche, comment nommer l’objet de l’enquête ?

Repost 0
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 11:29

L’ensemble de l’étude a porté sur les parents d’enfants de 11 à 18 ans car ils semblaient les plus concernés par les centres de vacances : 11 ans est en effet l’âge moyen auquel les parents estiment qu’un enfant peut partir seul (Crédoc 2000) et les 13-18 ans sont aujourd’hui plus nombreux à fréquenter les séjours collectifs que leurs cadets. 
Cette étude a comporté deux parties.
 

1- Une phase exploratoire qualitative 
Des entretiens approfondis d’une heure trente ont été menés auprès de 14 personnes ne manifestant pas une hostilité aux centres de vacances qui puisse entraver leur expression, mais qui n’étaient pas non plus usagers afin que leur perception de ces séjours soit la plus proche de celle de la majorité de la population. La taille de l’échantillon prévu demandant une relative uniformité, ce sont des mères qui ont été interviewées. L’hypothèse était faite que celles-ci exprimeraient davantage de réticences que les pères à faire partir leurs enfants en centres de vacances. De plus, ce choix s’appuie sur les résultats d’études montrant la relation entre les caractéristiques des mères, notamment leur niveau de diplôme, et les pratiques éducatives des familles, notamment en matière de loisirs. Nous avons donc constitué l’échantillon en faisant varier les niveaux d’étude et l’activité professionnelle de ces femmes ainsi que le revenu de la famille.

2-
Une enquête par questionnaire. 
Elle a été menée auprès d’un échantillon représentatif des parents d’enfants de 11 à 18 ans constitué selon la méthode des quotas. 374 personnes, hommes et femmes, ont été interrogées par téléphone en Octobre et Novembre 2004 dans le cadre d’une enquête Omnibus (enquête de consommation comprenant différentes thématiques). 

L’ensemble de cette étude a été réalisée avec le concours de l’institut d’études Dimensions.
 

Repost 0
6 janvier 2006 5 06 /01 /janvier /2006 16:49

Pour déterminer l’appellation la plus adéquate du point de vue des parents, il a été proposé aux mères interviewées dans le cadre des entretiens de dire ce qu’évoquaient pour elles «centres de vacances» d’une part et «colonies de vacances» d’autre part.

Repost 0
5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 16:52

Le premier terme leur semble plus récent que le second et désignerait donc une forme de séjour plus moderne. Il évoque parfois la pratique d’une activité spécifique, « c’est comme un centre équestre par exemple, c’est la suite du mercredi et du samedi » expliquait une personne interviewée. 

Mais, le plus souvent, l’expression «centre de vacances» apparaît générale, ambiguë et sans contenu précis. D’une part, elle ne renvoie pas à un public particulier : « Ca peut très bien désigner un club, pour les enfants ou les adultes », « Ca me fait plus penser à des VVF qu’à une colonie. Des centres de vacances, il peut y en avoir pour tout le monde, pour les enfants, les ados, les adultes » soulignaient deux mères.

D’autre part, elle n’évoque pas la rupture de temps et d’espace associée aux vacances, en raison notamment de sa proximité avec les formules « centre aéré » ou « centre de loisirs » : « Ca peut être un centre aéré où l’enfant rentre chez lui le soir » suggère une des personnes interviewées, et pour une autre, « ça fait plus sur la région parisienne, alors que quand j’entends colonie, je pense lus à la province, à la mer ». 

Repost 0