Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Kevin : colo foot

Kevin, pour une colo de foot

Rechercher Sur Le Blog

Toute l'info des colonies de vacances

La première colonie de vacances a vu le jour en 1876 !
Depuis, plus d'1 million de jeunes partent chaque année en centres de vacances !



Ce blog vous informe :

- Découvrez l'histoire des premières colonies de vacances
- La colo d'aujourd'hui 
   les chiffres des colos,
   les
normes d'encadrement,
   le rôle du
ministère de la jeunesse,
   les
organisateurs de vacances pour enfants
- Les réponses aux
questions les plus fréquentes sur les centres de vacances
- Des
articles et études à propos des camps de vacances


Ce site vous guide :

- Consulez le guide complet qui vous permettra de mener à bien la recherche d'un séjour enfant.
Ce site vous indique comment choisir 
:
l’organisateur, l’hébergementla période vacances, la destination, la durée du séjour, la tranche d’âge, le transport, le prix,
le type de séjour.

... autant de critères à prendre en compte pour choisir la meilleure colo !

Jess à la ferme

Jess a la colo ferme

22 janvier 2006 7 22 /01 /janvier /2006 19:42

La DDJS, Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports est l'autorité administrative encadrant les centres de vacances ainsi que les colonies de vacances. Chaque organisme doit s'y déclarer, et peuvent être contrôler.


- Les missions de Ministère de la Jeunesse et des Sports
- Les contrôles et visites des séjours
- Le contrôle des séjours à l'étranger


Pour accéder directement à un article, cliquez sur son titre.
Pour lire l'article suivant, cliquez sur les numéros de pages.


Repost 0
12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 00:00

La France est le pays qui bénéficie du cadre législatif et réglementaire le plus élaboré et le plus complet sur ce secteur : formation de l’encadrement, réglementation et contrôle des séjours, conseils aux organisateurs…

Les missions du ministère de la Jeunesse et des Sports

Sa mission concernant la protection des mineurs accueillis en centres de vacances est de veiller à la mise en oeuvre de la réglementation (pour notamment garantir la sécurité physique et morale des jeunes) et de soutenir le développement de projets de qualité.

Ces missions couvrent les aspects suivants (en relation pour certains avec d’autres ministères) :

- la déclaration des séjours auprès de la DDJS (2 mois avant le séjour, à compter de 6 nuits et 12 mineurs)

- un projet éducatif propre à chaque organisateur et un projet pédagogique pour chaque séjour

- les qualifications et conditions d’encadrement et les quotas d’animateurs par enfants (conditions d’organisation et qualifications spécifiques pour certaines activités physiques, conditions d’hébergement précisant les normes d’hygiène et de sécurité des locaux)

- le suivi de l'équilibre alimentaire des enfants

- l’obligation d’assurance en responsabilité civile pour l’organisateur envers toutes les personnes accueillies et pour les personnes qui exploitent les locaux d’accueil

- les modalités de contrôle des séjours

- les mesures de police administrative à l’égard des structures d’accueil comme à l’égard des personnes exerçant quelque fonction que ce soit auprès des mineurs (interdiction d’exercer permanente ou provisoire ou de suspension) et régime d’incapacités pénales interdisant cet exercice.

Repost 0
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

Ils sont placés sous le contrôle du préfet, et plus particulièrement de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports (DDJS). L’objectif est que les jeunes accueillis puissent bénéficier pleinement des bienfaits d’un séjour en collectivité dans un contexte de vacances.

La visite et le contrôle sont d’abord un temps où des conseils sont apportés pour la réalisation du projet éducatif de l'organisateur. Des adaptations en cours de séjour peuvent être nécessaires sans pour autant avoir à fermer le centre. Le plus souvent menés en coordination par les services de plusieurs administrations (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales, Direction des Services Vétérinaire…), les contrôles peuvent être effectués à tout moment.

Ces contrôles et visites s'exercent de plusieurs façons :

Avant le début des séjours

- Vérification du respect par l'organisateur des conditions réglementaires : un premier contrôle à priori est effectué au moment de l’enregistrement de la déclaration des séjours adressée à la DDJS. Le préfet peut s'opposer au fonctionnement de l’accueil qui ne remplirait pas les conditions réglementaires et mettrait en danger la santé physique et morale des mineurs.

- Vérification que les personnels (équipe d’encadrement, organisateur, personnel technique, intervenants extérieurs, exploitant locaux) ne relèvent pas de mesures administratives d’interdiction ou de suspension d’exercer quelque fonction que ce soit auprès des mineurs ou d’exploiter les locaux les accueillant.

Pendant le séjour

Le Préfet a le pouvoir de fermer l'établissement ou le séjour lorsque :

- celui-ci ne respecte pas les textes en vigueur portant notamment sur l'hygiène et la sécurité des lieux d'accueil des enfants, les conditions d'hébergement et de restauration, la qualification de l’encadrement;

- la santé physique et morale des mineurs est mise en péril;

- le directeur de l'établissement ou du séjour s'oppose au contrôle de l'autorité publique.

Le Préfet prend alors avec la personne responsable de l’accueil les mesures nécessaires pour le retour des mineurs dans leur famille.

Le Préfet peut également prononcer des mesures de suspension d’exercice à l'encontre de ceux qui dirigent ou encadrent les enfants pendant leur séjour, dès lors qu’ils ont mis en danger la santé et la sécurité de ces derniers.

Repost 0
10 novembre 2005 4 10 /11 /novembre /2005 00:00

Pour les séjours à l’étranger, les centres de vacances sont soumis à la réglementation du pays d’accueil (seules les normes d’encadrement sont régies par la loi française).

Un imprimé fourni par la DDJS est destiné à prévenir l’Ambassade de France du pays de destination des jeunes. Celui-ci doit indiquer les noms et qualifications des responsables, les lieux et dates du séjour, le nombre de participants, les noms et coordonnées du référent à l’étranger et les adresses des familles d’accueil ou de l’établissement d’hébergement.

Les séjours à l’étranger sont contrôlables par les services de la représentation officielle française (ambassade ou consulat).

Dans tous les cas, selon le contexte international, le ministère des affaires étrangères ou le consulat de France sur place peuvent interdire les séjours de mineurs dans certains pays ou zones considérés « à risque ».

Repost 0